Système d’aide à la propulsion


Ce genre de système permet de propulser électriquement un fauteuil roulant manuel. On distingue les propulsions commandées par l’utilisateur du fauteuil (joystick, assistance main courante, télécommande, chariot ou guidon…) de celles commandées par une tierce personne (à l’arrière au niveau des poignées de poussées). Il existe de nombreuses adaptations possibles en fonction des besoins. Il est important de noter que la plupart de ces options nécessitent un fauteuil roulant de base assez robuste.

Propulsions électriques par l’utilisateur :

Alber E-Fix : Dans cette solution, les roues du fauteuil roulant sont remplacées par des roues avec moteur intégré. La commande se fait à l’aide d’un joystick.

Site web

Alber E-motion/Twion : Des roues spéciales avec moteur et capteurs de force dans les mains courantes incorporées.

Site web

Site web

Empulse Wheeldrive : Dans cette version de motorisation de chez Sunrise, les moteurs, batteries et commandes sont incorporés dans les roues wheeldrive avec deux possibilités de conduite; soit avec la main courante standard comme aide à la poussée, soit avec une deuxième main courante « joystick ».

Site web

Alber E-Pilot : Dispositif de traction type « guidon » de chez Invacare.

Site web

Ottobock Klaxon Klick :

Dispositif de traction type « guidon » de chez Ottobock.

Site web

Swiss-Trac : Moteur de traction monté à l’avant, de construction extrêmement robuste et permettant le franchissement de nombreux obstacles sans risque de basculement.

Site web

Propulsions électriques pour accompagnant :

Il existe deux modèles disponibles pour les commandes par une personne tierce, dans ces deux options le moteur est amovible ce qui permet au fauteuil de pouvoir rester pliable. La commande se fait au niveau de la poignée et la vitesse est réglable.

Alber Viamobil V25 : la solution haut de gamme de chez Invacare.

Site web

EMobil V-Mobil : Une solution plus simple mais robuste et adéquate pour un prix moindre.

Site web